•  

    Congratulations

    Never Let Go

    My Darlin


    10 commentaires
  • The Crystals

    The Crystals est un groupe vocal féminin américain, archétype du girl group des 60s. Il s'agit d'un quintet new-yorkais dont les "hits" furent tous produits par Phil Spector.

    Le premier titre qui les révéla s'intitule There's No Other (Like My Baby) (1961). Il fut suivi par Uptown (1962). Pour ces deux tubes, la chanteuse soliste du groupe était Barbara Alston.

    En 1962 et 1963, Phil Spector produisit des disques des Crystals à Los Angeles sans la présence du groupe (elles étaient restées à New York). À leur place, il utilisa Les Blossoms dont la chanteuse principale était Darlene Love : He's a Rebel (1962) et He's Sure the Boy I Love (1963).

    Les deux titres les plus célèbres des Crystals sont Da Doo Ron Ron et Then He Kissed Me. Ils furent enregistrés en 1963, (par les vrais Crystals cette fois) avec LaLa Brooks comme chanteuse principale.

     There's No Other Like My Baby

     Uptown

    Oh Yeah, Maybe Baby

    No One Ever Tells You





    5 commentaires
  • The Cookies

    Formé en 1953 à Coney Island, Brooklyn, New York, les Cookies était à l'origine un trio composé de Dorottea "Dorothy" Jones, de sa cousine Beulah Robertson et de Darlene (Ethel ?) McCrea. Le girl group enregistre un premier simple pour Lamp Records en 1954. Après s'être fait remarquer par Jesse Jones, en 1955, elles sont engagées sur Atlantic Records où Margie Hendricks remplaça Beulah Robertson. Trois simples s'ensuivent, dont In Paradise classé au top 10 R&B en 1956. Les Cookies font des chœurs sur de nombreux disques d'Atlantic Records, parmi lesquels Ray Charles, Big Joe Turner (Lipstick, Powder And Paint), LaVern Baker, Ruth Brown et Chuck Willis (It's Too Late).

    Chains

    Stranger In My Arms

    Don't Say Nothin' Bad About My 

    Girls Grow Up Faster Than Boys

    Foolish Little Girl






    3 commentaires
  • The Ronettes

    The Ronettes était un groupe vocal féminin (girl group) américain des années 1960 produit par Phil Spector. Ronnie Bennett (née le 10 août 1943), la principale chanteuse du groupe (qui donna son nom au groupe : Ronnie Bennett → Ronettes), fut l'épouse de Phil Spector. Les deux autres chanteuses étaient sa sœur Estelle Bennett (née le 22 juillet 1941, décédée en février 2009) et sa cousine Nedra Talley (née le 27 janvier 1946). Le plus gros succès du groupe fut la chanson Be My Baby, en 1963. Ce titre sera repris dans de nombreux films, notamment Mean Streets, Dirty Dancing, Walking in the Rain, (The Best Part of) Breaking Up et Baby, I Love You, ainsi que dans des publicités télévisées. En 1973, Ronnie divorça de Phil Spector et se lança dans une carrière solo.

    Un album "best of" sorti en 1992 est classé parmi les 50 plus grands albums de tous les temps catégorie "Women who rock" par Rolling Stone Magazine1

    Be My Baby

    Recipe For Love

     I Can Hear Music

    Walking In The Rain

      You Baby

      I Want A Boy








    3 commentaires

  • En 1962, à New-York , quatre femmes de la Caroline du Sud forment les Tsiganes. Ils ont été Lestine Johnson et sœurs Ernestine Pearce, Shirley Pearce et Betty Pearce.

    En 1964, ils ont signé pour des dossiers de la Vieille Ville , où ils ont sorti leur premier single "Hey There, Hey There". La chanson atteint antenne locale seulement sur les radios , mais leur prochain single - le JJ Jackson -écrit "Jerk It" - a été plus fructueuse, atteignant no° 111 (pop) et n° 33 (R & B) au printemps de 1965. Malgré le succès relatif de "Jerk It", Lestine Johnson a quitté le groupe, remplacé par Viola Billups . Les Tsiganes libéré seulement deux singles sur le label de la Vieille Ville en 1966, leur donnant un total de quatre.

    Cette année-là, les quatre femmes se rebaptisèrent les flirts ou Flirtations et libéré le bien considéré northern soul danseuse "Modifier mes ténèbres». Il a été ignoré par les DJs et les ventes souffert. Le quatuor ensuite déménagé à Records Festival , où ils ont sorti "Stronger Than Love Her" et "Settle Down» comme un seul, qui a échoué à susciter beaucoup d'intérêt. Au début de 1969, le record a été publié aux Etats-Unis, mais avec "Comment pouvez vous me dire?" comme le B-side. En Mars " Nothing But A Heartache "entré dans le Billboard Hot 100 , atteignant N° 34 en mai et en restant sur le Hot 100 pendant 14 semaines alors impressionnante. Le single a également atteint n ° 31 à Cash Box

    Nothing But a Heartache

    I Wanna Be There

    Everybody Needs Somebody

    Settle Down

    Little Darling (I Need You)

    What's Good About Goodbye My 


    Dédi pour quinquin





    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique