• The Tymes

    Malibu

    Way Beyond Today

     My Summer Love

     Stranger In Paradise


    2 commentaires
  • William « Smokey » Robinson, Jr., né le 19 février 1940 à Détroit (Michigan), est un chanteur et compositeur américain de musique rhythm and blues et soul. Leader du groupe The Miracles, il est l'un des principaux artistes du label Motown, notamment grâce au titre Tears Of A Clown.

     

    Smokey Robinson forme le groupe vocal The Miracles en 1954 au lycée avec trois camarades. Ils s'expriment dans le style doo-wop en vogue à cette époque. Ils sont repérés par Berry Gordy en 1958 qui leur fait enregistrer leur premier titre Got A Job chez End Records. Ils sortent Bad Girl l'année suivante, chanson co-écrite par Robinson et Gordy, après que ce dernier a créé son propre label Tamla Motown. Shop Around en 1960 est un succès, se classant n°1 des charts R&B et n°2 pop, lançant définitivement le groupe et le label sur un plan national. Le titre Tears Of A Clown sorti en 1967 sur l'album Make It Happen est sorti en 45 tours trois ans plus tard sur l'insistance de certains DJ, et devient n°1 du hit-parade.

    Smokey Robinson est également compositeur ou producteur pour d'autres groupes du label, comme Mary Wells, The Temptations, The Marvelettes, The Four Tops et Marvin Gaye. Dès 1961, Berry Gordy fait de lui le vice-président de Motown.

    En 1972, ne souhaitant plus partir en tournée, il quitte son groupe et entame une carrière solo. The Miracles continueront sans lui jusqu'en 1976. Smokey Robinson enchaîne les albums, renouant avec le succès populaire en 1979 avec le titre Cruisin', et obtient les meilleures ventes de sa carrière en 1981 avec la chanson Being With You, n°2 aux États-Unis et n°1 en Grande-Bretagne. Il connaît ensuite un passage à vide à cause d'une dépendance à la cocaïne, mais revient sur le devant de la scène en 1987 avec l'album One Heartbeat. Il délaisse la vice-présidence de Motown en 1988, puis quitte complètement la compagnie en 1990. Il n'y reviendra qu'en 1999 avec Intimate pour les 40 ans du label.

      

    Tears of a Clown

    Father Dear

    Way Over There [Original Version]

    Whatever Makes You Happy

     Heartbreak Road

    Mighty Good Lovin

    That's the Way I Feel

     If Your Mother Only Knew

     


    5 commentaires
  • The Marcels

    My Melancholy Baby

      Give Me Back Your Love

    Tell Them About It

    Baby Where Y' Been

    One Last Kiss

      Over The Rainbow

    Find Another Fool








    7 commentaires
  • Tom & Jerry-o

      Boo-Ga-Loo

    Dance What You Wanna

      C'mon And Love Me

      Push Push

    Great Goo-Ga-Moo-Ga





     



    9 commentaires
  • The Tams

    Take Away

      

    I've Been Hurt

     Go Away Little Girl

    The Letter

     Hey Girl Don't Bother Me

    All My Hard Time






    4 commentaires
  •  The Tams

    It's All Right (You're Just In Love)

    Laugh It Off

    You Lied To Your Daddy

    What Kind Of Fool (Do You Think I Am)

    Anna (Go To Him)

    Riding For A Fall

    Why Did My Little Girl Cry

    Get Away (Leave Me Alone)








    3 commentaires
  • Archie Bell & The Drells

    Monkey Time

     (Sittin' On)The Dock Of The Bay

    give me time

    do the hand jive

    when you left heartache began

    a thousand wonders

     a soldier's prayer








     


    2 commentaires

  • The Cleftones est un groupe de doo-wop américain, originaire de New York (quartier du Queens) et formé en 1953. Ils signent avec George Goldner en 1955 et ont tout de suite du succès avec leurs premier single. Il est notable de constater que les Cleftones ont réussi à garder une certaine unité dans leur groupe malgré les années, alors que d'autres étaient constamment en bute au problème du manque de constance des membres de leur groupe. Leur chanson Little girl of mine a fait partie de la BO du film Il était une fois le Bronx de Robert De Niro.

    2 anecdotes :

    • Les Cleftones ont changé de manager en 15 minutes : convoqués chez le directeur de leur maison de disques, ils ont été avisés de leur changement de manager au profit d'un italo-américain portant costumes sur mesure et bagues à tous les doigts ! Leur manager initial a osé exprimer son désaccord mais, après un bref entretien avec le nouveau manager qui était aussi un autodidacte de la prévision astrale, il est revenu sur sa décision et pour ménager sa santé que le voyant autodidacte lui prévoyait chancelante s'il s'obstinait dans le management, il a décidé de prendre le large !
    • Durant les années 60, les Cleftones ont été contactés par le manager des Drifters qui cherchait à créer ds nouveaux Drifters, mais les Cleftones ont refusé l'invitation !

    • For Sentimental Reasons
    • Shadows On The Very Last Row

      Heart And Soul

      There She Goes





    3 commentaires
  • The Four Tops est un quartet de Motown américain dont le répertoire était principalement composé des styles doo-wop, jazz, musique soul, R&B et disco.

    Ce groupe, originaire de Détroit, était composé à la base des membres Levi Stubbs (un cousin du chanteur Jackie Wilson), de Abdul « Duke » Fakir, Renaldo « Obie » Benson, et de Lawrence Payton. La formation originale a existé durant plus de quarante ans (de 1953 à 1997), le premier changement de membre faisant suite à mort de Lawrence Payton le 20 juin 1997. Les années suivantes, les autres membres quittent successivement le groupe, puis seront par la suite remplacés par d’autres connaissances.

    Ask The Lonely

    Tea House In China Town

     Your Love Is Amazing

    Baby, I Need Your Lovin'

     i can't help myself 

    it's the same old song

    darling, i hum our song

    since you've been gone









    6 commentaires
  • Le groupe se forme à Los Angeles en 1956 sur les cendres de The Robins. Il reste le chanteur soliste, Carl Gardner, le baryton-basse Bobby Nunn et le ténor Obie Young Jessie, toujours en association avec le duo d’auteurs-compositeurs Jerry Leiber et Mike Stoller. Les Coasters décrochent leur premier disque d’or en 1957 avec Searchin’, ce qui leur permet de tourner avec Little Richard ou Fats Domino. Ils enchainent les tubes avec Yakety Yak (1958), qui inspirera le morceau de musique Yakety Sax, ou Charlie Brown (1959).

    Puis ils quittent Los Angeles pour New York. Nunn et Jessie sont alors remplacés par Cornell Gunter (un ancien des Ink Spots, des Flairs et des Platters) et Will « Dub » Jones (des Cadets). La chanson comique Along Came Jones (1959) sera adaptée en français par Henri Salvador (Zorro est arrivé).

    En 1961, ils se séparent de Leiber et Stoller et travaillent avec d’autres artistes, comme Booker T. Jones, mais sans retrouver les premières places des hit-parades.

    La fin des Coasters est tragique : Earl Carroll prend la place de Gunter, qui fonde ses propres Coasters. Le saxophoniste King Curtis est poignardé en 1971. En 1980, on retrouve le cadavre mutilé d’un des nouveaux Coasters, Nathaniel Wilson ; Bobby Nunn meurt en 1986, et Cornell Gunter est tué par balles en 1990. Seul reste Carl Gardner, indéboulonnable.

    Les Coasters ont vendu 50 millions de disques et sont entrés au Rock and Roll Hall of Fame en 1987.                                                  

    Poison Ivy 

    Bad Blood 

    Down In Mexico 

    Besame Mucho 

    Lovey Dovey 

    Zing! Went The Strings Of My Heart

    Three Cool Cats 

    Riot In Cell Block (The Robin)

    Along Came Jones (Zorro Original)


     


     








    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique